Dans la tempête,

nos valeurs sont des phares

Mon passage en tant que membre d'Alter Ego à été court, je n'ai même pas encore pris le temps de me présenter tant les changements ont été importants et la finalité incertaine. Maintenant que les choses se posent et que nous avons pris une direction, je vais le faire car je suis en partie responsable de ces changements qui ont lieu. 

J'ai suivi le parcours de formation avec Nathalie et Yannis l'année dernière, jusqu'à ce qu'ils m'invitent à les rejoindre. Si j'ai accepté, c'est que je crois que le monde a profondément besoin de Paix, de sortir de la dualité.

Il me semble nécessaire de ne plus opposer nos besoins, mais de les apposer. Et pour pouvoir le faire, il faut que la voix de toutes et tous puisse être entendue. Ensuite il ne faut pas les juger, mais les choyer. C'est-à-dire ne plus comparer les besoins, ou encore les blessures et hiérarchiser un ordre de priorité pour traiter ceux-ci, mais simplement avoir conscience, qu'une blessure à besoin de soin, qu'un besoin doit être nourri. 

Comment faire cela ? Car nous avons tous et toutes des besoins et souvent des blessures, qui nous rendent irritables. En apportant un cadre sécurisant et des outils qui donnent du pouvoir à tout le monde ; il se crée ainsi un environnement permettant à chacun et chacune d'apporter le meilleur de soi-même.

Qu'est ce que je fais moi ? Je m’occupe de vérifier la cohérence entre les actions des entreprises et le SENS qu’elles veulent donner à leurs activités. Autrement dit, je vérifie que les actions, concrètes qui se déroulent tous les jours, aillent bien dans le sens des valeurs, qui est une notion plus abstraite, affichées par l'entreprise.   

C'est d'ailleurs ce que j'ai fait en intégrant l'équipe d'Alter Ego. Je me suis rendu compte que la stratégie en place ne permettait d'atteindre que partiellement l'objectif d'Alter Ego, à savoir diffuser la coopération ou plus exactement apporter efficacité et convivialité de façon durable à des groupes.

J'en ai fait part à Yannis et Nathalie, cela leur a fait écho et grâce aux outils de coopération, ceux que nous diffusons et

utilisons, nous avons pu nous faire des propositions pour rendre nos actions en cohérence avec l'objectif, la mission d'Alter Ego. 

Les propositions nous ont parfois bousculés, fait vivre des émotions inconfortables. C'est la qualité de nos relations qui nous a permis d'accueillir tout cela. 

Ces trois éléments que sont : le sens de notre action, les outils offrant un cadre sécurisé et des process pour aborder des sujets délicats et une qualité relationnelle élevée sont de mon point de vue les trois ingrédients pour réussir les transitions.

 

C'est bien une transition que nous faisons, nos valeurs restent les mêmes, nos actions changent juste de formes.

Elie Gobin, Alter Ego Coopération, décembre 2020.