EDITO

confinement

Yannis Camus

Avril 2020

L’évolution des êtres humains comme celle des sociétés passe par des crises : la crise d’adolescence par exemple nous a permis de sortir de l’enfance pour embrasser l’âge adulte. On parle aussi souvent des crises de la trentaine, de la quarantaine, etc. Comme si pour évoluer nous avions besoin de traverser ce qu’on appelle une CRISE. L’histoire de l’humanité semble également suivre cette règle : les grandes évolutions passent par des moments de grandes tensions et de crises.

La crise sanitaire que nous traversons (et qui va être suivie par une crise économique) peut nous faire peur tant elle est synonyme de doutes, de craintes, de sentiment de ne rien controler, d’être manipulés, de perdre quelque chose… 

Et si nous décidions de ne pas rester le nez collé sur la crise elle-même mais de regarder plutôt les évolutions que nous souhaiterions voir arriver dans nos vies que la crise va rendre possible ?

L’adolescent se rebelle contre ses parents parce qu’il souhaite vivre plus d’autonomie ? Bon nombre de français semblent actuellement mécontents de la manière dont notre gouvernement gère la situation… quel est donc le besoin derrière ce mécontentement ? Ne serait-ce pas un besoin d’être pris en compte ? De contribuer ? De se sentir en confiance et en sécurité ? Un besoin d’être informé en toute transparence en dehors de toute stratégie de manipulation et des mensonges institutionnels ?

On voit la difficulté de gérer la crise d’un seul ado quand on est parent alors imaginez la difficulté pour nos dirigeants à gérer le mécontentement de millions de français. 

Comme disait Einstein : “On ne peut pas trouver la solution à un problème en restant dans le système à l’origine du problème.” 

À Alter Ego Coopération, cette crise nous permet d’envisager que le monde de demain que nous espérons depuis quelques années déjà est peut être en voie de développement.

Après cette crise chacun va devoir faire un choix : tenter de retrouver ce qu’il avait auparavant et ainsi faire perdurer un système qui nous mène à notre perte (car la crise du réchauffement climatique sera bien pire que cette histoire de virus et ces conséquences économiques) OU envisager de changer de paradigme, de casser les codes qui nous enserraient et nous empêchaient d’être heureux individuellement et collectivement, de réinventer une nouvelle manière de vivre ensemble, de partager, d’être solidaires, d’organiser le pouvoir et de respecter le vivant. 

Et si cette crise nous permettait de passer d’une manière assez manichéenne de voir le monde où les choses sont séparées “ Bien-Mal”, “Riches-Pauvres”, “Nord-Sud”, “Droite-Gauche” etc à une manière où on relie les choses, où on les unifie… et si on passait du mode COMPÉTITIF dont beaucoup d’entre nous ne sortent pas souvent gagnants à un mode COOPÉRATIF où nous prendrions soin que chacun soit gagnant le plus souvent possible ? 

C’est précisément ce monde là que nous tentons tous les jours de bâtir autour de nous : en formant les “leaders du monde de demain”, en accompagnant les organisations qui veulent aussi faire “le SHIFT” et même dans nos couples, familles et relations amicales, commerciales etc. 

Si ces mots vous touchent alors sans doute sommes-nous faits pour unir nos forces pour que le monde de demain devienne plus joyeux, plus résilient, plus intelligent, plus respectueux du vivant…

Mentions légales :

Alter Ego CoopérationSIRET : 850 784 752 00014 / Siège social : 3 rue Chevreul, 49130 Les Ponts de Cé.

Antenne BRETAGNE courriel : contact@alterego-cooperation.fr / téléphone : 06.08.24.08.60

Antenne PAYS DE LA LOIRE courriel : formation@alterego-cooperation.fr / téléphone : 09.71.22.02.43

Lire nos Conditions Générales d'utilisation du site